Inscrivez-vous !

Et recevez par e-mail les articles à la Une à chaque nouvelle édition !

Agenda

    Aucune information pour cette semaine


ÉDITION N°27 - Mercredi 11 Juillet 2018
Partager sur Google+ Partager sur twitter

Aquavirat: du rêve à la réalité

Véritable bijou, la piscine de relaxation du centre Aquavirat a fait l’objet d’une profonde réflexion. (photo ldd)

Crémines

Les projets les plus audacieux peuvent voir le jour quand on se donne les moyens de les concrétiser. Ce constat s’applique à merveille pour le centre de santé et de bien-être Aquavirat qui ouvrira ses portes le 4 juin prochain à Crémines. Piscine, sauna, hammam, dôme japonais, cabine infrarouge, douche à affusion, bassin de refroidissement, salle de gymnastique et de repos, massages, cafétéria: rien n’a été oublié dans cette nouvelle infrastructure qui saura assurément trouver sa place dans le Cornet.

Le 11 avril dernier, c’est en face de la gare de Crémines, sur le chantier du site, que les médias régionaux ont été conviés pour découvrir un véritable trésor destiné à combler un grand vide dans le Cornet. Sachant que ce projet audacieux et ambitieux ne bénéficie d’aucun subventionnement, on ne peut que saluer cette louable démarche émanant des directeurs de la Résidence Les Aliziers, Renata et Jacques Hippenmeyer. Ce nouveau complexe de santé et de bien-être s’inscrit en prolongement de l’ouverture d’un cabinet médical en 2016, qui réunit sous le même toit un médecin, deux physiothérapeutes et une ostéopathe. L’occasion était donc rêvée de développer ce site en y intégrant un espace wellness richement équipé.

Un endroit résolument zen


Baptisé Aquavirat en référence à la source du Gore-Virat, ce centre ouvert à toute la population 7 jours sur 7 proposera une piscine de relaxation en inox de 12 m 50 de long pour 6 m de large chauffée à 32° avec chute d’eau, buses de massage et un coin jacuzzi; un sauna; un sauna bio doté d’un système avec huiles essentielles; un hammam; un dôme japonais; une douche à affusion; une cabine infrarouge; un bassin de refroidissement; une salle pour la gymnastique douce (yoga, techniques de relaxation); une salle de repos; des massages ainsi que des box de soins et des thérapies à la carte. Il sera possible de se désaltérer à la cafétéria (service et automates) et de se prélasser sur la terrasse extérieure aménagée tout autour du bâtiment.

Des matériaux nobles et naturels


Adapté aux personnes à mobilité réduite, le bassin de la piscine ne sera pas surveillé par un garde-bain, mais des boutons d’urgence peuvent être actionnés en cas de besoin. La responsabilité du centre Aquavirat a été confiée à Valérie Schmidt, assistante de pharmacie et masseuse. Différents spécialistes seront sollicités pour assurer l’offre de soins esthétiques, de massages et de thérapies à la carte comme le magnétisme et la prévention du burn-out, par exemple. Des cours bébés nageurs et aquagym figurent également sur le catalogue de prestations. «Dotée d’un vitrage favorisant la lumière naturelle, cette nouvelle construction a été réalisée avec des matériaux nobles et naturels et nous avons absolument tenu à donner un maximum de travail aux artisans du coin», explique Jacques Hippenmeyer. «Il ne fait aucun doute que le centre Aquavirat répond à un besoin, ne serait-ce qu’en raison de la mixité des utilisateurs. Je pense que le problème se situera davantage au niveau de sa rentabilité plutôt qu’à sa fréquentation», a-t-il ajouté. En dehors des heures réservées au public, cet espace sera évidemment disponible pour les résidents du home Les Aliziers et pour les clients du centre médical. Les enfants auront également accès à l’infrastructure mais uniquement accompagnés.
L’inauguration officielle est fixée au 1er juin et les portes ouvertes sont prévues le week-end du 2 et 3 juin. Les utilisateurs, eux, devront patienter jusqu’au 4 juin pour goûter aux joies du bien-être et de la détente. De la tranquillité aussi…

Olivier Odiet