A la une, Sports

A l’assaut de la Tour durant 30 jours

Edition N°24 - 17 juin 2020

Initialement prévue le 27 septembre prochain, la 8e édition du Trophée de la Tour de Moron ne se déroulera pas dans sa configuration habituelle en raison de la pandémie. Représentés ici par Manuel Hennet (à gauche) et Yann Minder, les organisateurs ont trouvé la parade en sortant de leur manche un plan B bien fagoté. But de l’opération: remonter le moral des coureurs. Durant tout le mois de septembre, il sera possible d’effectuer le parcours balisé quand bon vous semble avec un temps mesuré entre deux selfies publiés dans les médias. Et tout ça sans bourse délier. Merci le GSMB. (photo Roland J. Keller)

La course de côte pédestre – non en boucle – de Malleray à la Tour de Moron prévue le 27 septembre est étendue et accessible tous les jours du mois de septembre. Même parcours, même balisage, mais chrono différent. Cette fois, le temps est mesuré entre deux selfies, pour tout un chacun et pour tous les âges. En plus, la participation est gratuite !

«Snap shoot, snap tour !» Cette année, le désormais classique Trophée de la Tour de Moron n’aura pas lieu le 27 septembre comme prévu, mais durant tout le mois ! Cette 8e édition, qui réunit habituellement plus de 650 coureurs, coureuses, marcheurs et marcheuses, se déroulera donc de jour en jour du 1er au 30 septembre, pour tout un chacun. Certes, cette course à pied était déjà très populaire, mais elle le sera davantage cette saison. «Oui, car elle permettra d’y aller à n’importe quel moment de la journée sur le même tracé habituel de 11,8 km et 200 mètres de dénivelé», souligne Yann Minder, président du comité d’organisation.

Le départ est donc prévu comme à l’accoutumée sur la place du village de Malleray (devant le restaurant La Place) et l’arrivée aura bel et bien lieu à la Tour de Moron. Chapeauté par le Groupement sportif de Malleray Bévilard (GSMB), la course a donc ainsi été étendue en raison de la pandémie du coronavirus qui a provoqué l’annulation du Jura Top Tour et du Trophée jurassien, manches du trophée valbirsien.

Le Championnat de Suisse décalé en 2021

«On a dû s’adapter à cette nouvelle situation, d’autant plus que cette édition du 27 septembre était également inscrite pour la première fois au Championnat de Suisse de course de montagne 2020, dont nous étions aussi les organisateurs. C’était un vrai casse-tête de se réinventer, mais on a trouvé une solution avec Swiss Atletics», relève Manuel Hennet, le nouveau président du GSMB. Ce championnat helvétique sera tout simplement décalé à la date du 26 septembre 2021, soit l’an prochain, où le trophée retrouvera ses droits sur une journée. La course à la tour de cette année ne fera donc pas de détour. «Non, mais elle rebondit dans le domaine virtuel», argumente Yann Minder. Enfin, presque. Pratiquement, chaque participant pourra se photographier devant un panneau muni d’une horloge placée au départ, puis une autre à l’arrivée. Les selfies ainsi réalisés grâce à des smartphones (ou autres appareils à photos) pourront être envoyés à un numéro de téléphone mobile dédié.

Les organisateurs auront ainsi la preuve, par les deux images (l’heure précise sur l’horloge et celle de l’étiquette du fichier informatique des photos), du temps différentiel, donc du chrono réel. Dans ce cas, n’importe qui peut tricher ? «Evidemment, mais on compte sur la bonne foi des participants.»

Selfies dans les médias

Du coup, les organisateurs ont même prévu un classement qui sera mis en ligne sur le site Internet du GSMB, de quoi motiver autant les cracks que les profanes et vice-versa. Le trophée bénéficie en tous cas du soutien de ses sponsors qui croient à cette formule mensuelle particulière. «Début octobre, on va organiser une campagne médiatique en publiant le classement et des selfies de concurrents», ajoute Yann Minder. La 28e Corrida des enfants (ex cross-scolaire) qui se déroule habituellement après la course, en marge du TTM, est annulée. «Cela aurait été un peu compliqué d’organiser le même principe de course sur un mois pour des enfants.» En effet. Mais cela offre aussi l’occasion à la relève de suivre les traces du Trophée jusqu’à la Tour. Une fois n’est pas coutume…

Roland J. Keller

Initialement prévue le 27 septembre prochain, la 8e édition du Trophée de la Tour de Moron ne se déroulera pas dans sa configuration habituelle en raison de la pandémie. Représentés ici par Manuel Hennet (à gauche) et Yann Minder, les organisateurs ont trouvé la parade en sortant de leur manche un plan B bien fagoté. But de l’opération: remonter le moral des coureurs. Durant tout le mois de septembre, il sera possible d’effectuer le parcours balisé quand bon vous semble avec un temps mesuré entre deux selfies publiés dans les médias. Et tout ça sans bourse délier. Merci le GSMB. (photo Roland J. Keller)