Sports

FCTT : croire au miracle !

Edition N°22 - 9 juin 2021

Et si le gardien du FCTT Anthony Geiser signait son deuxième blanchissage consécutif ? (photo rke-a)

Le FC Tavannes-Tramelan a récolté le point de l’espoir samedi dernier à Konolfingen (0-0), mais les protégés de Steve Langel peuvent nourrir des regrets légitimes sachant que l’arbitre a pris des décisions douteuses, privant le FCTT d’un but et d’un penalty. Ça fait beaucoup, non ?

Le FC Tavannes-Tramelan a plutôt bien livré la marchandise, samedi dernier à Konolfingen, mais les louables efforts des protégés de Steve Langel ont été anéantis par un arbitre mal inspiré, et nos mots sont pesés. En privant les visiteurs d’un but et d’un penalty flagrant, le directeur de jeu a clairement modifié le verdict d’un duel dont le FCTT est sorti grandi par sa folle débauche d’énergie. Face aux joueurs athlétiques de Konolfingen, les « sang et or » n’ont jamais rechigné au labeur, prouvant au passage que leur classement actuel ne reflète pas la valeur réelle de l’équipe. La situation reste cependant toujours très délicate pour le FCTT qui doit impérativement remporter ses trois derniers matches pour se tirer d’affaire. Samedi à Tramelan, la venue de Lerchenfeld constituera une belle occasion de confirmer les intéressantes dispositions entrevues à Konolfingen. Diable, la roue finira bien par tourner en faveur de Sergio Cunha et Cie, passablement boudés par la réussite jusqu’ici. Les joueurs du président Loïc Chatelain n’auront donc pas besoin de stimulant, samedi, l’importance de l’enjeu étant une source de motivation suffisante pour jouer avec le pied au plancher dès le début des hostilités. En regard de l’attitude positive affichée par les joueurs du FCTT, samedi dernier, tout porte à croire que Lerchenfeld devra enfiler son bleu de travail s’il entend épingler son adversaire du jour à son tableau de chasse. On veut donc toujours croire au miracle dans les rangs du FC Tavannes-Tramelan qui mettra toutes ses forces dans la bataille pour gommer la frustration de Konolfingen. Chaud devant !

(oo)

Et si le gardien du FCTT Anthony Geiser signait son deuxième blanchissage consécutif ? (photo rke-a)