Sports

HC Moutier : départ prometteur

Edition N°36 - 2 octobre 2019

Opposé à la seconde garniture du HC Franches-Montagnes, samedi dernier à Saignelégier, le HC Moutier a remporté son premier match de championnat (3-4) au terme d’un duel plaisant, engagé et incertain jusqu’au bout. Ce succès est d’autant plus rassurant que l’entraîneur Peter Oppitz est loin de disposer de la totalité de son effectif. Seulement cinq défenseurs ont pu être alignés au Centre de Loisirs. Pas facile de maîtriser tous les paramètres dans ces conditions. 

Les rencontres amicales ne permettant pas d’offrir les repères nécessaires pour cerner la véritable valeur d’une équipe, un premier match de championnat constitue le test idéal pour y voir plus clair. Encore amoindri par de nombreuses absences, le HC Moutier a parfaitement rempli son contrat samedi dernier à Saignelégier face au HC Franches-Montagnes II. Les réussites prévôtoises ont été inscrites par Yannick Dobler, Leroy Bleuer, Warren Bleuer et Raphael Sauvain. A l’heure de l’analyse, l’entraîneur Peter Oppitz a tenu à remercier ses joueurs pour leur engagement sans faille : « Il reste encore à gommer certaines imperfections techniques, notamment au niveau de la précision de la dernière passe mais, dans l’ensemble, je suis satisfait de la performance de mon équipe », relève-t-il. « Franches-Montagnes II n’est pas un adversaire facile à manier et ce constat s’est encore vérifié samedi. De toute manière, le premier match de championnat est un virage toujours assez compliqué à négocier. J’espère pouvoir résoudre mes problèmes d’effectif le plus rapidement possible, notamment en défense. Ce n’est tout simplement pas possible de continuer à tourner à cinq défenseurs. Dans ces conditions, on va vite se brûler les ailes », poursuit l’entraîneur slovaque. 

Un final haletant !

Ce samedi 5 octobre, Moutier disputera son premier match officiel de la saison à domicile face à Sarine. Sachant que l’équipe fribourgeoise s’est imposée samedi dernier 4-2 face au HC Le Locle, ce duel vaudra assurément son pesant d’intérêt : « Sarine a le format requis pour jouer dans le haut du tableau, mais Moutier a les moyens de signer un bon résultat contre n’importe quelle équipe du groupe ! », s’exclame Peter Oppitz. On précisera encore que le public a vécu un scénario que même Alfred Hitchcock n’aurait pas renié, samedi dernier, à Saignelégier. Le HCFM a réduit la marque à 3-4 alors qu’il ne restait plus que 50 secondes à jouer. La sortie du gardien ne changea rien à l’affaire. Bon pour la confiance, ce premier succès démontre que le HCM version 2019-2020 n’a pas besoin d’évoluer au complet pour avoir du répondant. Un signe de santé évident…

Olivier Odiet

Valiant Arena, samedi 5 octobre à 17 h 30
HC Moutier – HC Sarine