Sports

Le FCTT malmène le leader en vain

Edition N°34 - 16 septembre 2020

C’est avec un sentiment amer que le FC Tavannes/Tramelan est rentré bredouille de son déplacement à Liestal, samedi dernier. Face à un leader moins pimpant que d’habitude, les joueurs de Steve Langel ont fait mieux que se défendre, mais leur manque de réalisme lors de l’ultime geste a coûté très cher. Puisse le FCTT retrouver son efficacité ce samedi à l’Allianz Suisse Stadium face à Ajoie-Monterri.

C’est la soupe à la grimace dans les rangs du FCTT. En effet, les protégés du président Loïc Châtelain avaient un beau coup à jouer samedi dernier à Liestal, mais la hiérarchie a finalement été respectée en raison du manque de tranchant des artificiers du FCTT devant la cage du gardien Schulz. Les regrets des visiteurs sont d’autant plus grands que le leader n’a pas semblé tenir la forme des grands jours sur son terrain du Gitterli. Inscrit par Gemperle à l’heure de jeu, l’unique but de la rencontre peut être qualifié de chanceux puisqu’il ne découlait surtout pas d’une action de jeu digne des manuels. Au niveau de l’engagement, les joueurs de Steve Langel n’ont strictement rien à se reprocher. Ils ont fait preuve de courage et de volonté en toute circonstance. Cette ténacité méritait indéniablement un meilleur sort.

Gare à Ajoie-Monterri !

On pourrait remuer le couteau dans la plaie durant des heures, mais cela ne changerait rien à l’histoire écrite samedi dernier. Actuellement 10e du classement avec 4 points, le FC Tavannes-Tramelan dispose d’une belle occasion de se donner un peu d’air samedi devant son public face à Ajoie-Monterri, mais l’équipe ajoulote reste sur une victoire acquise de haute lutte contre Konolfingen et ne s’annonce pas comme un client facile à manier.

Alors ? Alors on se dit que le capitaine Yannick Tellenbach et ses potes auront tout intérêt à se montrer appliqués et concentrés pour ne pas essuyer une nouvelle désillusion qui pourrait faire très mal au moral des troupes.

Olivier Odiet