Sports

L’hiver et son lot de plaisirs divers

Edition N°1 - 13 janvier 2021

Jean-Luc « Quick » Gyger (à gauche) et Jean-Michel Carnal entretiennent une complicité de longue date. (photo Olivier Odiet)

Pratiquer le ski alpin, le bob ou encore la raquette en famille dans le respect des règles sanitaires est une véritable aubaine rendue possible grâce au dévouement de bénévoles qui s’investissent corps et âme pour permettre aux petits et grands de s’éclater au grand air aux Ecorcheresses (commune de Petit-Val). L’objectif de l’initiateur du projet, Jean-Luc Gyger, « Quick » pour les intimes, est de développer cette infrastructure avec l’apport d’un deuxième téléski, mais cela passe impérativement par le renforcement de la main-d’œuvre. Avis aux amateurs…

Installé depuis 2015 aux Ecorcheresses, le téléski « Quick Machine » fonctionne depuis le 1er janvier. Les skieurs peuvent désormais profiter d’un tire-fesse qui existait déjà au « Crêt du Balmer » dans les années cinquante-soixante. Depuis quelques jours, les amateurs de sports de glisse affluent, de près ou de loin, sur ce site qui proposent à toute la famille des activités à la carte puisqu’il est non seulement possible de pratiquer le ski alpin, mais également le bob ou encore la raquette. Actuellement, il manque encore un peu de neige pour aménager une piste réservée au skicross, mais les conditions sont bonnes et procurent un immense plaisir aux petits et grands.

Ouf, la dameuse est arrivée !

En raison de la crise sanitaire, un protocole de protection englobant différentes mesures, dont le port du masque obligatoire pour les bénévoles, a été élaboré. Depuis cette année, la piste est préparée avec l’aide d’une dameuse en provenance de Plagne. Jean-Luc Gyger remercie deux amis sans qui cette aventure ne serait tout simplement pas concevable, soit le propriétaire du terrain Jean-Michel Carnal et le responsable de la dameuse Jean-Pascal Michel, ainsi que toutes les personnes qui gravitent autour de ce formidable projet. En raison de la pandémie, la roulotte qui permet de partager des moments de convivialité autour d’une succulente fondue ou encore d’un bon vin chaud, n’a hélas pas été rapatriée sur le site. Grâce à l’ancienne installation des Vies à Develier, les jeunes talents du Ski-Club Petit-Val viennent s’entraîner pour peaufiner les détails, d’une part, et conserver leur motivation, d’autre part. Jamais en panne d’idées, Jean-Luc Gyger verrait d’un très bon œil l’apport d’un deuxième téléski pour augmenter l’attractivité du site et donner ainsi du relief à l’infrastructure, mais le noyau de bénévoles est actuellement trop restreint pour assumer du travail supplémentaire. L’appel est lancé… Concernant les heures d’ouverture du téléski « Quick Machine », elles peuvent être consultées sur le bulletin d’enneigement de Jura bernois Tourisme. Et maintenant, tous en piste. La chaleur du corps n’est pas garantie, mais celle du cœur, oui !

Olivier Odiet

Jean-Luc « Quick » Gyger (à gauche) et Jean-Michel Carnal entretiennent une complicité de longue date. (photo Olivier Odiet)