Actualités

Obstacles balayés par la passion

Edition N°39 - 21 octobre 2020

Enes Morina et Julien Lalarme tiennent les rênes de la première équipe du FC Bévilard-Malleray avec rigueur et conviction. (photo Roland J. Keller)

L’assemblée du FC Bévilard-Malleray s’est tenue le vendredi 25 septembre dernier au carnotzet du stade intercommunal sous la présidence de Nuno Loureiro. Malgré les effets perturbateurs de la crise sanitaire sur les volets sportifs et récréatifs, cette grande famille ne s’est pas désunie et les motifs de satisfaction sont nombreux. On pense notamment à la 1re équipe (3e ligue) requinquée par le travail efficace et exemplaire d’un nouveau duo d’entraîneurs Julien Lalarme et Enes Morina.

Sécurité sanitaire oblige, le port du masque était obligatoire pour assister aux délibérations du FC Bévilard-Malleray. C’est donc dans un climat moins convivial que d’habitude que les différents points de l’ordre du jour ont été passés en revue. Dans son rapport, le président Nuno Loureiro a tenu à remercier toutes les personnes qui travaillent dans l’ombre : «Je leur tire mon chapeau, car sans elles, ce club ne serait pas ce qu’il est», a-t-il déclaré. «Durant toutes nos manifestations, nous recherchons la communication, l’échange, l’envie de partager des moments au service d’une équipe où le plaisir de donner de son temps pour les autres reste toujours intact. Notre club doit être une famille dont les valeurs qui nous unissent sont plus fortes que les obstacles. Voilà la mission éducative de notre club, la route que doivent emprunter nos entraîneurs», ajoute le président du FCBM. Militant dans le groupe 7 de 3e ligue, la première équipe a pour objectif de sortir le plus vite possible de la zone des relégables (trois équipes passeront à la trappe) et d’intégrer les meilleurs jeunes du club. L’idée, c’est aussi de renforcer le contingent en réalisant deux ou trois transferts durant la pause hivernale.

Julien Lalarme et Enes Morina : la force de l’enthousiasme

Dans son rapport, Christophe Renggli a rappelé que les contrats du duo d’entraîneurs Walter Dos Reis et Ersin Cogür n’ont pas été prolongés. Le pari a été pris de confier les rênes de l’équipe fanion à Julien Lalarme et Enes Morina, qui accomplissent leur travail à la satisfaction générale. Après l’arrêt brutal de la saison 2019-2020, les mutations enregistrées au sein de la 1re équipe du FCBM sont les suivantes :

Arrivées : Benjamin Lalarme (juniors B), André Cardoso (FCTT II), Joshua Caitano (juniors B), Rayan Sebastiao (FC Alle), Bujar Morina (FC Moutier), Quentin Bratschi (FCTT), Christophe Bruat (seniors FCBM).

Départs : Jason Ingrosso (FC St-Aubin/Vallon), Boris Schaller (FC Rebeuvelier), Yann Ribaud (FC La Neuveville-Lamboing), Mario Russo (FC Courrendlin), Fares Bourbia (FC Courrendlin).

S’agissant de la 2e équipe, son objectif est de viser une place dans la première moitié du classement et d’intégrer les jeunes du club. Le but est de poursuivre l’excellente collaboration qui s’est installée entre la 1re et la 2e équipe. Pour le comité, il est inconcevable de penser que les deux équipes actives du club n’entretiennent pas des liens étroits.

Club formateur par excellence, le FC Bévilard-Malleray attache une très grande importance à la relève. A l’heure du bilan de la section juniors, il est ressorti que l’absence de compétition durant le 2e tour ne permet pas d’établir une analyse fiable des résultats. Tout a été mis en œuvre pour tenter de conserver les jeunes, mais le virus aura hélas laissé des traces dans les différents contingents.

Du vin pour remplir les caves

Concernant les seniors, ils ont terminé au 9e rang à égalité avec le FC Montfaucon à la fin du 1er tour 2019-2020. L’équipe du FCBM n’ayant comptabilisé qu’un seul point fair-play, elle n’a pu éviter la dernière position. Tout sauf dramatique sachant que le côté compétition passe après le plaisir chez les seniors du FCBM. Au FCBM, le coronavirus ne fait pas seulement des dégâts au niveau sportif, mais sur le plan des activités aussi. Dans son rapport, Dylan Nicolet a précisé qu’il était difficile de se prononcer avec certitude sur le futur déroulement des manifestations, qui sont pourtant essentielles pour assurer le bon fonctionnement du club. Le traditionnel jass qui se déroule habituellement au mois de novembre est d’ores et déjà annulé, le comité ne voulant pas prendre le moindre risque. En revanche, la vente de vin est évidemment maintenue. Une nouvelle carte est mise à la disposition des acheteurs. «Comme il n’y aura pas de comptoir cette année pour remplir les caves, la vente de vin du FCBM reste le meilleur moyen de ne pas vous retrouver à sec durant l’hiver», a souligné Dylan Nicolet.

Olivier Odiet

Enes Morina et Julien Lalarme tiennent les rênes de la première équipe du FC Bévilard-Malleray avec rigueur et conviction. (photo Roland J. Keller)