Sports

Staff médical aux petits soins

Edition N°18 - 8 mai 2019

Le médecin Alexander Tschantré se porte au chevet des joueurs du HC Bienne avec un professionnalisme jamais pris en défaut. (photo ldd)

Médecins, dentiste, masseurs: le staff qui s’occupe de la santé et du bien-être des joueurs du HC Bienne se compose de professionnels aguerris qui ne laissent jamais rien au hasard. Qu’elle doive intervenir pour des blessures sérieuses ou pour des petits bobos, l’équipe médicale ne prend jamais de décision dans la précipitation. Une situation pas toujours évidente à gérer sachant que les joueurs sont souvent impatients de revenir à la compétition. Le médecin Alexander Tschantré et la masseuse Martina Zurbuchen parlent de leurs expériences respectives sans jamais pratiquer la langue de bois. 

Spécialiste en médecine interne générale au Centre médical Burg à Bienne, Alexander Tschantré se porte en parallèle au chevet des joueurs du HC Bienne depuis 2011. «J’ai accepté d’intégrer le staff médical du club pour la simple et bonne raison que j’aime le hockey sur glace», explique-t-il. «Pour moi, il n’y a pas de différence entre le travail que j’exerce dans mon cabinet et la mission qui m’incombe au HC Bienne: je cherche toujours à œuvrer de manière irréprochable. Il n’est pas toujours facile de veiller à la santé des athlètes dans le sens où ils cherchent souvent à minimiser la nature de leur blessure ou de leur maladie pour revenir à la compétition le plus rapidement possible. Mon rôle, c’est aussi de les freiner pour ne pas prendre le moindre risque. La santé des joueurs, c’est sacré.»

La virilité du hockey sur glace, ça laisse des traces…

Au HC Bienne, Alexander Tschantré partage la fonction de médecin avec Martin Bachmann et Patrick Fluri. Fractures, problèmes d’articulations, commotions, chevilles tordues, blessures aux genoux, aux hanches, à l’épaule, etc.: la virilité du hockey sur glace, ça laisse des traces. Et pas des moindres. Actuellement, les joueurs du HC Bienne sont en vacances, ce qui permet à l’équipe médicale de reprendre son souffle. 

Durant la saison d’hiver, Alexander Tschantré passe énormément de temps avec les joueurs qui n’hésitent pas à rédiger un petit texto pour lui faire part d’un problème éventuel par natel interposé. Certains joueurs ouvrent leur cœur, d’autres sont plus distants. Qu’importe finalement. L’essentiel, c’est de les protéger au maximum. Et de ce côté-là, le job est fait à la perfection. 

Le sport dans la peau

Masseuse au HC Bienne depuis août 2016, Martina Zurbuchen a été frappée par le virus du hockey sur glace dès son jeune âge, son père occupant jadis la fonction de chef matériel au HC Grindelwald: «Comme j’apprécie beaucoup le sport en général et le hockey en particulier, mon rôle de masseuse au HC Bienne me convient à merveille», explique-t-elle. «Ce club est une grande famille dans laquelle je me sens parfaitement à l’aise.» Masseuse dans un cabinet privé à Longeau, pour Martina Zurbuchen l’emploi du temps qu’elle consacre au HC Bienne s’élève à 40% en été et 60% en hiver. Entre les massages et les thérapies, son travail au sein du club biennois lui apporte un enrichissement extraordinaire sur le plan humain. Cette mission lui convient d’autant plus qu’elle entretient des contacts harmonieux avec les deux autres masseurs du club, le tchèque Karel Malis et Kurt Benninger. Ce trio très complémentaire occupe une place privilégiée dans l’équipe médicale du HC Bienne qui dispose d’une palette de compétences complète pour offrir aux joueurs un encadrement idéal dans le domaine de la santé et du bien-être. On précisera encore que Martina Zurbuchen occupe, en été seulement, la fonction de masseuse des lutteurs de l’Emmental. Un milieu où elle a également su faire son trou… 

Olivier Odiet 

 

Le staff médical

Médecins: Alexander Tschantré, Martin Bachmann, Patrick Fluri 

Dentiste: Dieter Stuck 

Masseurs: Karel Malis, Kurt Benninger, Martina Zurbuchen 

Le médecin Alexander Tschantré se porte au chevet des joueurs du HC Bienne avec un professionnalisme jamais pris en défaut. (photo ldd)