Sports

Un derby qui sent la poudre !

Edition N°39 - 21 octobre 2020

Le duel qui opposera Moutier au FC Tavannes/Tramelan ce dimanche à Chalière s’annonce explosif. Ces deux équipes restent sur une série négative et voudront impérativement se réhabiliter pour relancer leurs actions.

D’un côté, Moutier, qui pointe avec un point d’avance sur la barre alors qu’il entendait jouer les premiers rôles. De l’autre, la lanterne rouge Tavannes/Tramelan qui semble disposer d’un contingent suffisamment quantitatif pour s’extirper de cette situation délicate. Vous l’aurez compris, aucune de ces deux équipes n’a réussi à trouver la bonne carburation après 7 matches de championnat (2e ligue inter).

Le derby dégagera donc une saveur particulière ce dimanche. Battu 2-0 à Konolfingen samedi dernier, Moutier a certes gagné la bataille du milieu, mais ses attaquants n’ont pas été suffisamment alimentés pour mettre les défenseurs alémaniques hors de position. «Il manque un joueur qui assure le lien entre le milieu du terrain et l’attaque», expliquait l’entraîneur Alain Villard à l’heure de l’analyse. «C’est assez fou. Notre gardien n’a jamais été inquiété et on perd 2-0. Moutier était supérieur dans la construction, mais j’admets que mon équipe a développé son jeu de manière trop désordonnée, notamment en deuxième période. Nous avons peu de qualité dans la dernière passe. Le doute s’installe et cela n’est pas l’idéal pour mettre le ballon là où ça fait mal. Le meilleur remède ? Renouer avec la victoire. Mais pour y parvenir, l’équipe devra faire preuve de courage, puiser dans ses ressources et montrer du caractère.»

Quand la nervosité se traduit par un aveu d’impuissance…

Samedi dernier à Konolfingen, l’arbitre n’a certes pas toujours pris les bonnes décisions, mais les Prévôtois ont perdu leur concentration en cédant à une nervosité qui traduisait indiscutablement un aveu d’impuissance. Incapable de poser son jeu avec fluidité et lucidité, l’équipe prévôtoise a usé et abusé de schémas trop répétitifs pour créer l’effet de surprise. Très bien organisée, la défense adverse avait tout loisir d’anticiper des actions élaborées sans inspiration ni créativité.

Avec 4 unités dans son escarcelle, le FC Tavannes/Tramelan pointe à la dernière place du classement à égalité de points avec Köniz. Samedi dernier, l’équipe de Steve Langel ne voulait rien lâcher, mais cette bonne volonté s’est avérée insuffisante pour éviter une défaite supplémentaire (2-3). Il ne manque pas grand-chose au FCTT pour mettre des points au chaud si ce n’est la réussite et le sang-froid dans les moments cruciaux d’un match. Une chose est certaine : Steve Langel n’aura pas besoin de s’égosiller pour motiver ses troupes en prévision du derby. C’est toujours avec application et mordant que ses joueurs se frottent à l’équipe prévôtoise. Et comme cette dernière est loin de respirer la sérénité, on se dit que l’outsider ne sera pas forcément réduit à un rôle de figurant au stade de Chalière. Alors ? Alors livrer un pronostic semble plutôt hasardeux. Quitte à se faire traiter de «frileux», le soussigné n’entrera pas dans ce jeu-là…

Olivier Odiet