Actualités

De grands enjeux en perspective

Edition N° 7 – 21 février 2024

La Charte 2022-2031 a constitué le plat de résistance d’une assemblée générale suivie par 65 membres et invités. (photo ldd)

L’assemblée générale de l’association Parc régional Chasseral s’est tenue jeudi dernier aux Reussilles, devant 65 membres et invités. Les membres de l’association ont connu une légère progression (27 demandes d’admission pour 12 démissions), pour s’établir à 351 (+15, communes et collectifs compris). La Charte 2022-2031, actuellement en fin de période de consultation, a été présentée dans ses grandes lignes ainsi que le calendrier menant à son démarrage prévu au 1er janvier 2022.

Initialement prévue comme de coutume au printemps 2020, l’assemblée générale du Parc Chasseral a été organisée jeudi dernier à la Loge de La Chaux, aux Reussilles, afin de disposer d’une place suffisante exigée par les conditions sanitaires actuelles.

Un bilan des activités 2019 et 2020 a été présenté sous forme de reportages vidéo. L’accent de la soirée a été porté sur la Charte 2022-2031, avec une présentation de ses grands enjeux, de ses six thèmes et vingt domaines stratégiques, et de l’extension du territoire à de nouvelles communes.

A l’écoute de la population

La Charte est actuellement dans sa phase de consultation auprès des communes, des institutions partenaires, des membres et des habitants de la région. Les actuelles communes membres et celles souhaitant le devenir se prononceront sur leur appartenance au Parc d’ici à la fin de l’année. L’allocution du président, Michel Walthert, a souligné les grands enjeux qui attendaient le Parc Chasseral dans les prochaines années, mais il a aussi porté un regard personnel sur ce que le Parc est devenu, en vingt ans d’activités. Il a relevé son «ancrage dans un territoire donné, son ouverture vers l’extérieur et son souci d’être à l’écoute des habitants de la région». La reconnaissance du Parc auprès des autres institutions et son assise dans la gouvernance de la région ont aussi été relevés par le président de l’association.

Mutations au comité

Le comité a connu quelques changements, avec les départs de François Christen (commune de La Neuveville), Michel Voutat (Bugnenets-Savagnières SA) et Katia Chardon (Centre Jura). Ils ont été remplacés par Albrecht Ehrensperger (La Neuveville) et Serge Rohrer (Jura bernois Tourisme et Bugnenets-Savagnières SA). Les comptes 2019 (bouclement avec un résultat d’exploitation négatif de Fr. 97’018.–, mais avec un solde positif de Fr. 25’590.– sur la période quadriennale 2016-2019) et le budget 2020 ont été acceptés à l’unanimité par les membres. L’équipe opérationnelle, forte de 15 personnes (10 EPT), a été chaleureusement applaudie en fin de séance pour son fort engagement. Un apéritif organisé et servi par les Femmes paysannes du Jura bernois a clôturé la soirée.

(cp-oo)

La Charte 2022-2031 a constitué le plat de résistance d’une assemblée générale suivie par 65 membres et invités. (photo ldd)