Sports

Michael Burri poissard          

Edition N°22 - 5 juin 2019

Michael Burri pointait en 3e position avant d’être trahi par sa mécanique à 4 kilomètres de l’arrivée. (photo Project-Diffusion)

Trahi par sa mécanique, Michael Burri a été contraint d’abandonner à 4 kilomètres de l’arrivée, dans la dernière spéciale, au Rallye du Chablais. 

C’est donc un sentiment de frustration qui habitait le pilote de Belprahon à l’heure de l’analyse. Son désarroi était d’autant plus grand que ce scénario cauchemardesque hypothèque grandement ses chances de remporter le championnat de Suisse des rallyes. La victoire est revenue au valaisan Sébastien Carron. Il s’est imposé devant le neuchâtelois Jérémie Toedtli et le tessinois Ivan Ballinari qui a encore augmenté son avance au classement général. A moins d’un coup de théâtre, le titre ne devrait pas lui échapper.

(cop)  

Michael Burri pointait en 3e position avant d’être trahi par sa mécanique à 4 kilomètres de l’arrivée. (photo Project-Diffusion)